En janvier, j’ai bien boulonné [ma contribution aux Blues Blogueurs]

Salut la compagnie,

Je suis une petite nouvelle ici donc je vais commencer par me présenter parce que je suis une petit fille bien élevée.

Je m’appelle Alice et j’ai 6 mois et une semaine (à mon âge, je peux encore dire mon âge ! Et à mon âge, je peux dire les semaines car ça compte !). J’ai un papa très gentil qui pique un peu, et une maman super drôle qui fait que passer son temps à me faire des bisous. Je râle pour la forme mais en fait j’adore ça moi les bisous.

Qu’est-ce que je fais en janvier ? D’après mon calendrier bisounours le mois est presque terminé donc je vais plutôt vous dire ce que j’ai fait ce mois-ci.

Je viens de mettre mes parents au lit pour la sieste, donc j’ai un peu de temps devant moi pour vous raconter tout ça. Faut dire que les parents sont crevés à force que je passe mes nuits à essayer de leur décoller les tympans. Faut dire aussi que j’ai une chicco qui est sortie et que j’ai sacrément douillé. Ça fait mal nom d’une petite bonne femme !

Ils me disent que c’est bien, que je deviens une grande, mais quand je vois leurs chiccos à eux il me monte comme des bouffées d’angoisse !

Mon père clame que je vais pouvoir attaquer les côtelettes d’agneau, et ma mère que je vais pouvoir manger de la brioche au Nutella. Moi je veux pas d’histoire alors j’ai proposé des côtelettes au Nutella mais ils ont pas trouvé l’idée géniale

Au lieu de ça ils m’ont donné de la purée. Bon je ne me plains pas car c’était une bonne purée faite maison et avec amour par mon papa. Parce que faut que je vous dise, même si ça reste entre nous, car si ma mère apprend que je vous l’ai dit elle me coupe les vivres, c’est papa qui fait la cuisine à la maison. Ma mère elle est vraiment trop nulle et du coup je crois que papa a eu peur pour mon avenir. Il s’est dit que si maman me préparait une purée, je ne voudrai plus jamais rien manger d’autre que mes biberons. Et ça pour mon père c’était inconcevable. Pas de BBQ père / fille l’été avec une bonne bière, ça lui aurait fendu le coeur…

Au dessert, j’ai le droit à de la compote et alors là autant vous dire que j’ai vite appris à ouvrir le bec pour signifier que j’en voulais encore. Heureusement les parents ont vite compris le message aussi. Finalement ils sont pas si bêtes ! Non parce que parfois je me pose la question quand ils font les andouilles devant moi pour me faire rire !

Par contre je crois qu’ils ont eu peur des dommages collatéraux car ils ont bâché la salle à manger façon Dexter !

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s