Twitter, quand tu tiens ma maman [ma contribution aux Blues Blogueurs]

Salut la compagnie,

J’ai déjà un compte mail, un compte facebook, un compte blog, un compte téléphone mobile, un compte Canal+, un compte chez Monoprix pour les compotes, chez Petits Bateaux pour les bodys, chez Louboutin pour les chaussures, chez Jérôme Dreyfuss pour les sacs, un compte en Suisse (j’ai pas bien compris pourquoi mais peut-être pour mettre mes petit-suisse en sécurité parce que mon chat il fait que de vouloir les manger), et un paquet de livres de contes.

Mais par contre, je n’ai pas eu le droit d’avoir un compte twitter… Ma maman me dit que c’est trop «chronophage». Je sais pas très bien ce que ça veut dire, mais vu comment ça s’écrit ça doit être un gros mot! Il faudra que je lui dise de mettre un centime dans la tirelire à bêtises (à 18 ans je pourrai me sauver aux Maldives à ce rythme là!)

Maman en a un et quand elle a le dos tourné je vais sur son compte pour vous lire. Mais je n’écris jamais rien, trop peur de me faire prendre et qu’elle me prive de Sophie La Girafe

Avant que je ne vienne au monde, je ne sais pas si ma mère twittait, car j’étais bien à l’abri dans mon aquarium chauffé (je n’ai jamais trouvé la fonction bain à bulles cela dit en passant!)

Ce que je peux dire c’est qu’après ma naissance, elle twittait un petit peu la journée quand je faisais des siestes

Puis elle s’est mise à twitter aussi la nuit quand je me réveillais, afin de passer le temps

Puis elle s’est mise à twitter aussi le soir après que j’étais couchée, pendant que papa faisait la cuisine, et même parfois pendant qu’ils dînaient (sympa la conversation!)

Puis elle s’est mise à twitter aussi au boulot, et même qu’à son entretien d’évaluation son chef lui a fait la remarque (j’aurais bien voulu voir la tronche de ma mère à ce moment là!)

Puis elle s’est mise à twitter aussi en me poussant dans la poussette, en me donnant le biberon, en me faisant faire mon rot, en jouant avec moi… A ce rythme là, elle twittera en me donnant le bain et j’ai peur de finir grillée comme Claude François nom d’une petite bonne femme (oui ma mère écoute Claude François et vous savez quoi? Bah BEURK)

Ma mère quand elle twitte elle me regarde moins. Alors je fais les pires pitreries possibles, je jette mes jouets par terre, tape sur la tablette de ma chaise haute, pousse des cris aigus qu’on dirait Lara Fabian, essaye de lui chiper son téléphone pour lui faire comprendre que je suis là, que j’ai besoin qu’on s’occupe de moi, que j’ai besoin de son attention, de son regard, de son amour, d’elle toute entière.

Je vous fais des bises

Alice

Publicités

3 réflexions sur “Twitter, quand tu tiens ma maman [ma contribution aux Blues Blogueurs]

  1. Twitter chronophage c’est exactement ça petite Alice ! Et mon Bébé à moi il est comme toi, il aime pas trop que ça maman soit branchée en quasi permanence la dessus au lieu d’admirer ses pitreries.. Ça fait réfléchir ! Bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s