Papa, maman, la religion et moi

Salut la compagnie,

J’ai un problème, et de taille. Dans la famille, il y a un gros point de désaccord entre mes parents
* Papa pense que Dieu existe
* Et maman pense qu’il n’existe pas

9782753015753_1_75Du coup moi je suis un peu entre les deux tu vois ? Je ne sais pas qui croire, je suis tiraillée. Surtout qu’ils m’ont dit qu’ils ne mentaient JAMAIS, que quand ils étaient petits ils étaient très sages, faisaient bien leurs nuits, mangeaient de tout même du saumon et des épinards, avaient de bonnes notes à l’école…

Et là PAF l’un contredit l’autre, alors il y en a forcément un qui ment nom d’une p’tite bonne femme

Quand je demande à papa des preuves de l’existence de Dieu, il me dit qu’il ne l’a jamais vu. Bah alors comment tu sais qu’il existe banane
Et quand je demande à maman, elle me dit qu’elle ne l’a jamais vu non plus. Bah ça ne veut pas dire qu’il n’existe pas hein ! On n’a jamais vu le père noël et pourtant il existe patate

Bref tu comprends mon dilemme ?

Alors j’ai décidé un truc, je vais me renseigner sur ce monsieur, sur ce qu’il a fait Dieu dans sa vie, s’il habitait un appartement, une maison, si son papa et sa maman ils étaient gentils et lui faisaient beaucoup de chatouilles, qu’est-ce qu’il faisait comme métier, est-ce qu’il avait un petit chat, quel était son parfum de glace préféré, est-ce qu’il avait beaucoup d’amis, d’ennemies, est-ce qu’il avait un doudou, toussa toussa

Papa il me parle aussi d’aller au tatéssisme, heu non attend, au ca-té-chisme (holala c’est dur à prononcer) quand je serai plus grande. Il me dit qu’il y aura d’autres enfants et qu’on écoutera un monsieur (et pas une dame) nous raconter pleins de belles histoires sur Dieu. Ça à l’air sympa non ?

Maman, quand elle était petite, on ne lui a jamais raconté toutes ces histoires. C’est triste. Je lui ai dit que son papa et sa maman avaient pas étés très mignons-mignons mais elle répond que si, que c’est juste qu’on lui en a raconté d’autres, des histoires.

Quand j’aurais toutes les cartes en main, je ferai mon choix. Et quoique sera ce choix mes parents le respecteront, tout comme aujourd’hui ils se respectent l’un l’autre, dans leur croyance et non croyance

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

20 réflexions sur “Papa, maman, la religion et moi

  1. Étudie bien le KT mon Alice.
    Fiston a eu un joli livre, « la Bible illustrée » pour son baptême. Ça lui a beaucoup plu parce qu’il y a plein d’animaux, de magiciens qui font des trucs trop rigolo… Mais comme Papa et Maman en parlent pas, il a toujours pas compris si c’était vrai ou si c’était une histoire comme Tchoupi…

  2. C’est une excellente chose de se faire une opinion par soi meme ma jolie Alice.
    Tu décideras toute seule ensuite ce qui te convient le mieux.
    Ici nous imposons un peu à N les choses, puisque étant réfractaires tous les 2 à toute forme de religion, nous ne souhaitons pas l’initier à ça. Mais c’est un choix..
    Plein de bisous ma jolie et merci pour ce billet…

  3. chez nous on est d’accord et ma famille est à fond dedans alors que nous un peu moins…
    mais on leur laissera le choix c’est le plus important je crois
    j’ai plein de petits livres sympa pour les enfants alors si ça t’intéresse je te laisserai les infos

  4. Coucou Alice, des parents capables de penser différemment, si, ça c’est pas de l’amour… Dieu, tu sais pas s’il existe, tu l’as jamais vu (moi non plus).. mais l’amour, ça, tu sais 😀 Alors profite !!!

  5. Chez moi, c’est l’inverse, le papa pense que Dieu n’existe pas et moi qu’il existe. Nos enfants aussi se demandent qui croire. On leur a dit que ce n’était pas quelque chose qu’on pouvait apprendre mais sentir ( ça rend mieux en anglais, un feeling…parcequ’on est en Angleterre aussi). Par exemple papa n’aime pas les endives et maman oui, on ne dit pas que les endives c’est mauvais ou que c’est bon, mais que c’est àeux de goûter et de se rendre compte s’ils aiment ou pas.
    On répond toujours à leurs questions ensembles et on leur laisse ce faire leur propre idée.

  6. Très joli billet, extrêmement touchant, sur les doutes que l’on peut avoir, que l’on soit enfant ou adulte, que nos parents soient croyants ou ne le soient pas. Mais en effet, il me semble que le mieux, pour se faire son opinion, c’est de s’ouvrir à ces « histoires » dont tu parles, de les recevoir et de décider ensuite quelle place on leur donne.

  7. Pingback: La différence confessionnelle et le respect | numero 712

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s