Relativiser

Salut la compagnie,

2013 n’a pas été une super année pour moi et mes parents. Faut dire qu’on a un peu cumulé
–          J’ai été malade avec une toux chronique inquiétante qui m’a obligée à faire des examens
–          J’ai eu une pneumonie, et maman aussi (je crois qu’elle a moyen aimé que je lui refile)
–          Maman a eu la mononucléose
–          J’ai sorti toutes mes dents et j’ai eu très mal
–          J’ai appris à marcher, forcément à tomber, et à me cogner fort
–          J’ai rencontré mes premières angoisses de la séparation, de la nuit, de l’inconnu
–          J’ai beaucoup pleuré le jour, la nuit parce que j’avais mal, peur, ou que j’étais frustrée
–          J’ai énormément fatigué mes parents
–          …

Bref 2013 a été pleine de rebondissements nom d’une p’tite bonne femme

2013 4

Mais voilà, il n’y a pas très longtemps, une copine à moi qui est vraiment toute petite a eu un accident d’escalier. L’accident bête, tu descends tranquillou les escaliers et PAF tu tombes

Une copine de maman qui a 30 ans a développé un cancer (VILAIN cancer PROUT)

Une autre a fait une ponction lombaire et est paralysée car le Dr a touché le nerf (Quelle ANDOUILLE)

Un ami de papa a essayé de mettre fin à sa vie (mais POURQUOI !)

Je vous rassure tout de suite, après une grosse frayeur et un séjour à l’hôpital, ma petite copine va mieux

La cancéreuse va guérir mais le traitement est lourd, fatiguant

La paralysée retrouve peu à peu l’usage de ses membres

Le suicidaire s’est raté

Tout est bien qui finit bien MAIS ça aurait pu ne pas être le cas !

Et en pensant très fort à ses quatre personnes qui ont toutes les raisons du monde de se plaindre mais ne le font pas, j’ai oublié mes petits soucis et mes petits bobos, parce que quoi qu’il arrive, mes dents, mes angoisses, mes bosses, mes nuits pourris, ma toux et mon nez qui coule…

… Quoi qu’il arrive ce n’est que transitoire et sans conséquence

Alors « RELATIVISE Alice » que je me suis dit ! « RELATIVISE ! Rien de ce qu’il t’arrive n’est grave »

Et depuis que j’ai pris ce recul je vis bien mieux tous mes tracas, et les parents aussi (après, entre nous, c’est pas toujours facile hein ? Parce que je suis un bébé et j’aime bien râler NAH)

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

10 réflexions sur “Relativiser

  1. Tiens, j’ai souvent ce genre de discussions avec Voilamaman médecin le soir quand elle rentre… Nous, on a du mal à relativiser, on se sent bêtes 😦

    Je te souhaite une année 2014 ABSOLUment maboule tite Alice (à tes darons aussi) !!!!

  2. Tu es déjà très mature pour tes 16 mois. Tout ça, c’est un subtil équilibre, ne pas brider sa contrariété parce qu’il y a pire, mais savoir prendre un peu de distance quand on a fini de râler. Et je suis sûre qu’en 2014, tu vas devenir une pro (et que tu vas rencontrer plein de copains et découvrir plein de nouvelles saveurs) !!

  3. c’est très bien d’avoir déjà compris ça 😉 et surtout ça te servira beaucoup ds la vie mais il faudra aussi apprendre à dire quand ça ne va pas même si ça parait futile….tu trouveras toujours pire que toi quelques soient les circonstances mais tu auras quand même le droit te plaindre car souvent un peu de compassion, de réconfort et d’écoute calme les maux si minimes soit ils 😉 bisous ma jolie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s