L’année liturgique expliquée par mon père – Le carême

Salut la compagnie,

Il faut que je vous raconte, un soir j’étais tranquillement en train de lire l’encyclopédie Universalis quand mon père est rentré de son travail. Je lui fais un petit coucou rapide, plongée dans mon livre à la lettre W (oui j’ai presque fini les 18 tomes), je lui ai jeté un regard mais je reste bouche bée devant son accoutrement !!! Mon père avait du maquillage noir sur le front

Je lui demande « holala tu as été a un goûter d’anniversaire ? Tu t’es déguisé en indien ? Et pourquoi que j’étais pas invitée moi nom d’une p’tite bonne femme »

Mais il me répond « non, j’étais à la célébration du mercredi des cendres et on m’a mis de la cendre sur le front ». C’est moins fun que le goûter d’anniversaire tu me diras !

Et tout en enlevant son maquillage avec le lait démaquillant de maman, il reprend son histoire là où il l’avait arrêtée la dernière fois… Vous savez l’histoire qu’il me raconte au compte-goutte depuis décembre et qui est pleine de rebondissements : AdamBrenda et BrandonRiri Fifi et Loulou, les bébés que l’on fait sauter, le mardi où l’ont fait la tournée des chocolatiers

Je vais maintenant-vous conter cela

9782753015753_1_75

« Il était une fois bébé Jésus, qui grandissait… Après son baptême à 40 jours, il vivait une vie de bébé de son époque (manger dormir faire-caca manger dormir faire-caca).  Il était choyé par ses parents qui l’aimaient tendrement

De bébé Jésus il devint enfant Jésus, et d’enfant Jésus il devint Grand Jésus, un beau jeune homme fort et barbu (c’était déjà à la mode à l’époque)

Bébé Jésus est en fait Dieu qui s’est déguisé en bébé pour arriver sur terre, Remember. Maintenant, en tant que Grand Jésus, il devait commencer sa mission, celle de dire au monde entier que Dieu aime les Hommes. Qu’il les aime TOUS, les gentils, les méchants, les beaux, les moches, les blancs, les verts, les jeunes, les vieux…

Grand Jésus fit donc son sac à dos, mit son treillis et ses rangers, prit la carte du monde et fit son plan de route pour aller faire son représentant de commerce, son VRP (voyageur, représentant, et placier) comme on dit, BREF du porte à porte

Petit aparté : Personnellement, je lui aurais plutôt conseillé de mettre un costume / cravate / attaché-case, ça fait tout de même plus sérieux quand on veut vendre un produit ! Et puis faire du porte à porte c’est SO année 80 quoi ! Un bon petit coup de téléphone ça marche aussi bien

Avant de partir pour LE job de sa vie, pour LA mission pour laquelle il était né, il voulut faire un petit stage commando pour être en bonne forme physique et mentale pour son  tour du monde en porte à porte (tant qu’à faire, maintenant qu’il était en tenu de ranger…)

Il partit donc 40 gros dodos de la nuit dans le désert (il aurait pu partir à NY aussi mais trop de monde, pas assez tranquille pour prier), sans eau ni gâteaux. Et pour corser l’affaire, pour montrer qu’il était tenace, il ne mangeât rien pendant tout ce temps

Petit aparté : J’avoue ça force le respect mais franchement il est FOU de s’infliger cette torture physique ! Moi je dis qu’il a craqué et qu’il s’enfilait du cococat en cachette, s’pas possible autrement

Et par solidarité avec grand Jésus, nous aussi on doit faire régime tous les ans pendant 40 gros dodos de la nuit. C’est une longue période que l’on appelle le Carême. Je vous rassure, on peut quand même manger un peu, ce n’est pas un régime total. Mais il faut se priver de quelque chose que l’on aime beaucoup (mon papa c’était le whisky par exemple)

Petit aparté : Comme j’avais pas du tout envie de me priver de cococat, j’ai fait croire aux parents que mon truc préféré dans la vie, celui pour lequel je pourrais me battre comme une lionne, c’est les épinards. Et HOP plus d’épinard pendant 40 jours et à moi encore et toujours le cococat. HIHIHI suis une maline hein ?

Je vous fais des bises
Alice

* * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *

Si tu as raté les épisodes précédents :
L’année liturgique expliquée par mon père – l’Avent
L’année liturgique expliquée par mon père – Noel
L’année liturgique expliquée par mon père – les mages
L’année liturgique expliquée par mon père – la chandeleur
L’année liturgique expliquée par mon père – le Mardi Gras

Publicités

21 réflexions sur “L’année liturgique expliquée par mon père – Le carême

  1. Tssss…

    Alice, je t’ai pourtant expliqué que le plus important pour imiter Jésus, c’est pas de faire un régime mais c’est d’être gentil avec les autres. De faire un effort. De ne pas laisser traîner ses jouets partout, dire oui et obéir à tes parents, ne pas faire de caprices quand tu n’as pas tout de suite ce que tu veux… 

    Des bisous,
    Ton papa qui t’aime.

    • Désolée papa me gronde pas 😦
      Mais je sais pas dire oui en plus je sais que dire NON

      PS : je t’aime et tu es le plus gentil papounet du monde

      PS bis : maman elle est géniale, tu l’as bien choisie

  2. Je crois que ton papa va vite voir la supercherie, il a l’air de bien te connaître. Mais tu peux aussi faire un effort qui n’est pas alimentaire. Par exemple te priver d’un de tes jouets (et garder le cococat). Ou ne plus dire du mal (oui c’est difficile). Ou sourire même aux vilains impolis.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s