L’année liturgique expliquée par mon père – l’annonciation

Salut la compagnie,

Do you remember ? Il y a deux semaines je t’expliquais qu’en ce moment c’est le temps du Carême, le temps où l’on fait régime mais AUSSI où l’on doit être gentil avec les autres et surtout avec Grand Jésus, tout ça pendant 40 jours…

Très obéissante, je fais donc tous les jours double ration de bisous aux parents, double ration de coucous dans la rue aux inconnus, double ration de prières tous les soir à Grand Jésus avec mon papa et privation TOTALE de cococat (huhuhu en fait j’en ai caché dans mon armoire avec mes chaussettes, les parents le trouveront JAMAIS, trop bonne planque)

Sauf que papa, lui, il a pas DU TOUT respecté le contrat parce que mardi dernier, le 25 mars, il a craqué ! Et que j’te bois du whisky, et que j’te mange du chocolat, et que j’te gronde maman… Il a pas réussi à tenir 40 jours ! Sa nature a repris le dessus nom d’une p’tite bonne femme

J’étais prête à lui faire la morale, mais il me dit qu’aujourd’hui c’était une parenthèse au Carême, qu’on fêtait quelque chose, qu’on fêtait l’annonciation

religion

Et tout en s’enfilant simultanément une boite de gâteau 100% pur beurre et un paquet de chips, il reprend son histoire là où il l’avait arrêtée la dernière fois, c’est la suite de Adam, Brenda et Brandon, Riri Fifi et Loulou, les bébés que l’on fait sauter, le mardi où l’ont fait la tournée des chocolatiers, Le régime draconien de Grand Jésus

Je vais maintenant-vous conter cela

« Il était une fois Brenda et Brandon, alias Marie et Joseph, qui vivaient dans une belle campagne

Un jour que Brenda travaillait au champ, elle vit quelque chose avec des ailes descendre du ciel. Elle se dit

 » Tiens une colombe  »  

et continua à retourner la terre pour y planter des choux et des roses. Mais la colombe s’approchait de plus en plus près de Brenda et devenait trop grosse pour être un oiseau ! C’était en fait un monsieur avec des ailes qui atterrit à ses pieds et se présenta sous le nom de Gabriel

Petit aparté : OK OK OK y’a un gars qui descend du ciel avec des ailes dans le dos et personne n’appelle la police ? Personnellement je me serai dit qu’il avait pris un peu trop de purée de champignons mais bon… Encore une fois certains sont très naïfs

L’ange Gabriel commença à discuter de tout et de rien avec Brenda, les règles de l’apesanteur, le temps qu’il fait derrière les nuages, la vie au paradis…

Brenda écoutait très attentivement et lui proposa de rentrer boire un petit verre de vin chaud pour se réchauffer ! Fait encore frais le 25 mars, même si c’est déjà le printemps. Mais l’ange lui dit

 » Non Brenda, à partir de maintenant tu dois arrêter alcool – tabac – viande rouge  – salade mal lavée – formage cru – sushi – carpaccio – charcuterie – fruits de mer – ibuprofène – huiles essentielles – hammam – … –  … – … – …, car tu es enceinte… Tu vas avoir un bébé, il s’appellera Bébé Jésus mais pour de vraie c’est Dieu déguisé en bébé « 

Petit aparté : STOP ON ARRÊTE TOUT ! Tout le monde sait bien comment on fait les bébés ! Une abeille se pose dans un choux, recueille son pollen, puis va le déposer dans une rose… La rose pousse, éclot et PAF y’a un bébé dedans… Alors qu’on m’explique comment Bébé Jésus est arrivé comme par enchantement dans le ventre de Brenda ?

Brenda passa par tous les stades et toutes les couleurs : surprise, rire, réalisation, dénie, re-réalisation et enfin peur

 » Mais comment ça marche quand on attend un bébé dans son ventre ? Je me tue à la tâche depuis ce matin pour planter mes choux et mes roses et ça n’aura servi à rien. Dis Gabriel, comment on fait les bébés ? J’ai peuuuuur. Il faut que je m’achète un joli petit sac à langer c’est indispensable. Tiens une colombe ! « 

Le discours de Brenda était décousu et traduisait bien sa frayeur. Elle partit alors voir sa best friend, sa cousine Elisabeth qui attendait aussi un bébé, pour chercher des conseils et du réconfort

Petit aparté : on sait très bien pourquoi Brenda voulait aller voir Elisabeth, c’est pour faire un concours du plus gros bidon. Haaaaaaa les femmes

Et 9 mois plus tard PILE POILE (la chanceuse qui ne fait pas de dépassement de terme), le 25 décembre, Brenda accoucha à Bethleem Beach, Remember je t’ai déjà raconté la scène

Je vous fais des bises
Alice

* * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *

Si tu as raté les épisodes précédents :
L’année liturgique expliquée par mon père – l’Avent
L’année liturgique expliquée par mon père – Noel
L’année liturgique expliquée par mon père – les mages
L’année liturgique expliquée par mon père – la chandeleur
L’année liturgique expliquée par mon père – le Mardi Gras
L’année liturgique expliquée par mon père – le Carême

Publicités

7 réflexions sur “L’année liturgique expliquée par mon père – l’annonciation

  1. Pauvre brenda… Enceinte et sans avoir fait de galipettes….. C’est pas de bol qd meme !
    Attention Alice pas de galipettes non plus avant au moins tes 32 ans !!
    Et oui il lui faut un sac a langer !! Indispensable !
    Mange pas trop de cococat, nom d’un ptit estomac !
    Je te fais des bisous !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s