L’année liturgique expliquée par mon père – L’ascension

Salut la compagnie

Oui oui je SAIS je suis en retard pour retranscrire les petites histoires que mon papa me raconte retraçant la vie liturgique !

Mais c’est que je suis over bookée moi ! Vous croyez que c’est tous les jours facile d’être une e-fluent baby ? Non, ça prend du temps et de l’énergie tout ça : ON me lève, ON me déshabille, ON m’habille, ON me donne le biberon, ON me transporte jusque chez la nounou, ON joue avec moi, ON me fait et donne à manger, ON me met à la sieste, ON me baigne, PUIS quand j’ai enfin un moment pour moi et le courage : je blogue… C’est que c’est crevant tout ça ! C’est moi qui fait TOUT dans cette vie de bébé

Où donc en étions-nous… Ah oui, la dernière fois je vous racontais que le magicien Grand Jésus avait fait un tour de magie pour faire croire à tout le monde qu’il était mort alors que non, et que pour la peine on avait fait une grande fête en faisant voler les cloches. HAHAHA petit farceur ce Grand Jésus ! Mais pas sûre que sa maman Brenda ait apprécié la blaguounette !

Je vais donc aujourd’hui vous raconter la suite de l’histoire que mon papa me raconte au compte-goutte depuis décembre et qui est pleine de rebondissements : Adam, Brenda et Brandon, Riri Fifi et Loulou, les bébés que l’on fait sauter, le mardi où l’ont fait la tournée des chocolatiers, le régime draconien de 40 jours avec une exception sur un jour, le retour au pays du magicien Grand Jésus, sa blague du meilleur gout quand il a fait croire qu’il était mort

9782753015753_1_75

« Après avoir fait sa bonne blague, Grand Jésus retrouve tous ses amis

Pendant 40 gros dodos de la nuit, que l’on appelle le temps de Pâques, il continue à remplir sa mission, celle pour laquelle il était né, celle de dire au monde entier que Dieu aime les Hommes. Qu’il les aime TOUS, les gentils, les méchants, les beaux, les moches, les blancs, les verts, les jeunes, les vieux…Que les hommes aussi doivent s’aimer les uns les autres et se faire des bisous (il a même précisé qu’il fallait que Ryan Gosling fasse particulièrement des bisous à ma maman)

Au bout des 40 gros dodos de la nuit, il réunit ses 12 meilleurs amis pour leur faire une grande annonce, comme il sait si bien les faire. C’est sûr qu’en tant que magicien le plus connu du monde, il avait l’art et la manière de mettre les choses en scène ! Il leur dit donc qu’il souhaite prendre sa retraite et leur confier sa mission, qu’ils prennent le relais pendant qu’il se la coule douce

Petit aparté : La retraite ? A 33 ans ? Oui parce que Grand Jésus a 33 ans à ce moment-là… Non mais il a TROP PAS le sens des réalités… Il a pas assez cotisé ! La retraite c’est au moins à 99 ans… Pffffff

Ses meilleurs amis, les 12 apôtres, acceptent la mission. Ils sont bien contents même, car ils se disent qu’à force d’effort, ils seront peut-être un jour aussi célèbre que Lui

« Oui allo bonjour, je suis THE remplaçant de Grand Jésus, oui oui il m’a choisi MOI, je sais c’est un grand honneur, mais vous savez il n’a pas choisi n’importe qui en même temps, je me présente je suis Pierre / Philippe / Mathieu / Jean / et je suis venu vous dire que Dieu il vous aime et que vous devriez l’aimer en retour ainsi que vos voisins »

Et en même temps qu’il finit sa grande annonce, Grand Jésus refait un tour de magie. Le DER des DERS cette fois-ci vous croyez ?

Un ascenseur descend du ciel, Grand Jésus rentre dedans, il appuie sur le bouton 256.986.324.853.695.145.369 km étage, et monte au ciel, derrière les nuages. C’est pour ça qu’on appelle ce jour le jeudi de l’ascension. Parce que c’était un jeudi, et parce qu’il a disparu dans un ascenseur ! LOGIQUE

Tout le monde croit d’abord à une blague, comme la dernière fois… Mais non, Grand Jésus n’est jamais redescendu de la haut

Petit aparté : bah oui, c’est ça à force de crier au loup ! On fait des blagues, on fait des blagues, et après plus personne ne te croit ! Moralité de l’histoire : trop de blague tue la blague, à utiliser avec parcimonie

Pourtant, tous ses amis ont continué à guetter le ciel voir s’il ne redescendait pas ! Et à force de regarder la haut, ils ont eu de gros problèmes aux yeux… La rétine brûlée… Un petit artisan du coin inventa alors les lunettes de soleil pour regarder le ciel en toute quiétude (marche aussi pour regarder les éclipses)

Je vous fais des bises
Alice

* * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *

Si tu as raté les épisodes précédents :
L’année liturgique expliquée par mon père – l’Avent
L’année liturgique expliquée par mon père – Noel
L’année liturgique expliquée par mon père – les mages
L’année liturgique expliquée par mon père – la chandeleur
L’année liturgique expliquée par mon père – le Mardi Gras
L’année liturgique expliquée par mon père – le Carême
L’année liturgique expliquée par mon père – l’annonciation
L’année liturgique expliquée par mon père – la semaine Sainte
L’année liturgique expliquée par mon père – Pâque

Publicités

12 réflexions sur “L’année liturgique expliquée par mon père – L’ascension

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s