Ma mère n’est pas parfaite, elle a un handicap

Salut la compagnie,

J’ai un scoop pour vous ! Un scoop sur ma mère…

… (Si elle apprend que je vous l’ai dit elle va zigouiller mon doudou)…

… Voilà, ma mère n’est pas parfaite !

OUI le mythe tombe, la fin d’une légende, le rideau se lève sur la vérité

Y’a eu comme un problème à sa conception, un bug, un fail, une couille dans le potage un grumeau dans le biberon de lait. Ma mère, elle a pas été finie de la tête

(Vous comprenez maintenant pourquoi elle veut pas que je vous en parle ? Elle aurait trop la honte)

Elle a pas été finie de la tête parce que y’a une fonction de sa tête qui a pas marché : son oreille droite

oreille déféctueuse

oreille déféctueuse

Dans la famille on est sourde de mère en fille, c’est un sorte de tradition ! Donc quand je suis venue au monde ma mère elle a légèrement flippé que l’histoire se répète. Alors elle a harcelé les docteurs pour qu’on me fasse le test auditif à la maternité. Mais ces andouilles ils sont venus qu’au bout de trois jours !

J’ai vécu l’enfer pendant ce temps-là ! En attendant ma mère claquait des mains près de mes oreilles quand je commençais à m’endormir afin de tester mes réactions auditives LA DINGUE. J’ouvrai bien un petit œil pour voir ce qu’il se passait mais je me rendormais aussi sec OUF !

Mais le test auditif c’est avéré normal et j’ai mis fin à plusieurs générations de handicap auditif nom d’une p’tite bonne femme

D’ailleurs, après deux ans de pratique auditive, je te confirme que j’entends TRÈS bien, et même trop bien d’après ma mère parce que je répète tout ce que j’entends et plus particulièrement les gros mots !

oreilles parfaites

oreilles parfaites

Ça lui arrive souvent à ma mère de décrocher des conversations quand elle est trop fatiguée pour se concentrer sur les mots, de faire répéter les gens parfois trois fois de suite, ou de prendre un mot pour un autre et ne pas comprendre ce qu’on lui dit. Ça lui joue des tours parce qu’au mieux on la prend pour une tête en l’air, et au pire une andouille.

Quand elle était petite les enfants lui répétaient souvent agacés « mais t’es sourde ou quoi », à quoi elle répondait tristement et honteusement « oui », à quoi ils rétorquaient « pfff t’es qu’une menteuse, si t’étais sourde tu parlerais pas, t’es plus notre copine ». Z’étaient pas très mignons mignons les enfants hein ?

Double peine pour ma maman : celle d’avoir un handicap et de ne pas être comme les autres, et celle de ne pas être aidée ni comprise dans les difficultés de celui-ci

Je suis encore un peu petite pour comprendre tout ça mais parait que c’est dur de se faire accepter dans son handicap surtout quand celui-ci n’est pas visible !

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

43 réflexions sur “Ma mère n’est pas parfaite, elle a un handicap

  1. Ah ben voilà on va monter un club !
    Moi comme, vivi, je suis sourde des 2 côtés, et même à plus de 80% pour la MDPH (ouais ça casse !)
    Bref, ce n’est normalement pas héréditaire ! Mes 2 gars ont été testé à la maternité et sont suivis par un ORL, mais voilà le grand là maintenant commence à me poser soucis, (pour info je suis devenue malentendante comme ça subitement vers mes 7 ans !) il a 7 ans, et il a tendance à monter le son de la TV, de faire répéter X fois … et ça commence à me stresser ! j’ai téléphone à l’orl (normalement je devais le voir qu’à l’automne !) mais voilà j’ai pas de RDv avant septembre ! j’ai de quoi flipper pendant 2 mois !
    Moi j’ai des appareils ! et ça se voyait bien quand j’étais à l’école j’ai vécu un enfer à l’école puis surtout au collège ! je me suis sentie revivre au lycée, mais va comprendre pourquoi ???

    • un jour ma maman, quand elle était en cm2, elle a mit son appareil auditif par terre (celui qui coûte 1 500 €) et elle l’a piétiné jusqu’à ce qu’il explose tellement elle souffrait des moqueries de ses « copains » ! Les enfants sont cruels

      • ah oui quand même !
        Les enfants sont très cruels entre eux ! mais maintenant que je suis maman, je me rends compte qu’il est difficile de dire aux enfants de ne pas faire comme ça ! Ils sont entraînés par d’autre (ceux qu’on a envie de baffer et donc les parents les trouvent ADORABLES !), bref, je leur répète beaucoup qu’il faut pas se moquer des autres on verra bien ce que ça donnera !

      • Oui ça c’est sûr faut leur apprendre le respect !
        Enfin je me souviendrais des pestes de mon école qui bien sûr ne raconte rien à leur parent donc bon peuvent faire ce qu’elles veulent sans se faire punir …

  2. Merci pour cet article que j’ai lu avec beaucoup d’attention !
    Je suis sourde (à 100%) de l’oreille droite ! Je suis née comme ça. Ça ne m’a empêché ni de parler très tôt, ni de faire de la musique. Mais, comme toi, je ne connais pas la stéréo !
    En revanche je vois que tu es appareillée, ce qui n’est pas mon cas car je n’ai (a priori et même si aucune idem n’est venue le confirmer) pas de nerf auditif.
    C’est difficile d’entendre (c’est le cas de le dire) les « t’es sourde ou quoi ? ». Même si j’avoue n’avoir été que très rarement confrontée à ça car personne ne se rend compte de mon « problème ». En revanche, comme toi, il m’arrive de souffrir au milieu d’un groupe, de me sentir mal à l’aise au restaurant si la personne est du « mauvais côté ».
    Mes amis, ma famille, tout le monde sait alors ils s’adaptent et sont toujours…à ma gauche.
    Quand mon fils est né j’ai aussi tanné le personnel de la maternité pour qu’il ait le fameux test. Et heureusement il entend parfaitement.
    Ce n’est pas un handicap insurmontable mais je sais que ça a provoqué chez moi certaines angoisses (je ne mets pas la tête sous l’eau car être totalement « sourde » me terrifie, je porte un bonnet dès qu’il y a un coup de vent tellement j’ai peur des otites etc…)

    Merci encore pour ce témoignage. Je me permets de te poser une question : ton déficit auditif ne concerne qu’une oreille ? Avec l’appareil tu entends bien du coup ?

    • Ma maman est née comme ça aussi… Mais elle a parlé très tard et souvent très mal, à confondre les consommes, les voyelles… Par contre elle a l’oreille extrêmement musicale ce qui peut paraître contradictoire !
      Non ce n’est pas un handicap insurmontable par rapport à d’autres, c’est sûr ! Mais c’est quand même un handicap qui apporte son lot de difficultés : demande de concentration plus importante quand il y a trop de bruit, fatigue physique a tendre l’oreille, isolement quand on décroche de la conversation, besoin d’être du « bon côté »… Ça complexifie un peu la vie même si ça ne la gâche pas comme un paraplégique (pour aller dans un contre exemple extrême :)))
      Et pour répondre à ta question ma maman n’est sourde que d’une oreille et son appareil lui apporte un peu de confort mais si elle n’entendra jamais comme « tout le monde »
      poutou poutou et TOP LA pour le club des sourdingues huhuhu

  3. Ah ma petite Alice, comme je comprends ta maman. C’est méga super chiant d’entendre ces réflexions d’enfants pas mignons mignons alors que tu fais du mieux que tu peux !

    Tu pourras lui dire que j’ai vécu la même histoire sans comprendre, jusqu’à ce qu’une prof de primaire dise à ma maman  » votre fille, elle est pas sotte, hein, mais elle comprend pas tout. Faudrait p’t’être lui faire un test auditif ».
    V’la prend ça, surtout que ma maman travaille dans un centre audition et langage. Hum hum… On ne dit pas que c’est toujours le cordonnier le moins bien chaussé, non ?!
    Bref me v’la avec une oreille droite défectueuse aussi. La même ! Pas totalement défectueuse, mais suffisamment pour que je passe pour une andouille régulièrement.
    Et ça continue encore aujourd’hui : tu m’emmènes dans une salle bruyante, un bar, une soirée remplie de monde… je vais GA-LE-RER à te comprendre. Mais faut faire avec. J’ai pas d’appareil, je suis pas considérée comme sourde. Mais punaise, qu’est ce que ça demande comme concentration !
    Du coup, ma maman est au triple taquet sur l’audition d’Octave son petit fils : on est justement en train de chercher un ORL en Guadeloupe qui serait spécialisé sur les mini pouces parce qu’il y a p’t’être un hic : il semble ne pas entendre les « qu » « b » et autres… En tout cas, on a beau s’acharner, il dit « TouTou » « TaTa » « Moutiche » pour moustique et s’appelle « Ata » … Oups !

    • Ha bah bravo la grand-mère d’octave ! Non je rigole en disant ça car elle a dû s’en vouloir de ne pas avoir décelé la surdité de sa fille
      Oui, maman après une grosse réunion, à force de se concentrer elle est ÉPUISÉE (dans ces cas-là j’essaye d’être bien sage toute la soirée)
      J’espère que les oreilles de O vont bien, je lui fais un bisou sur chacune d’elles 🙂

  4. moi je n’ai pas été une mère parfaite , acar une maman fait ce qu’elle peut mais qu ‘est ce que la perfection ? et heureusement qu’elle n ‘est pas parfaite car sinon elle voudrait des enfants parfaits!!!!! vous imaginez !!! En plus de ne pas être parfaite je n’entends rien de rien de l’oreille droite ( sf des acouphènes :-((() et ne peux donc être appareillée. Il y effectivement plus de fatigue, car il faut être plus attentionnée à ce que disent les autres, quelques réponses à côté de la plaque, quelques gg de solitude intense dans les grands groupes ou dans le brouhaha .. sans parler des acouphènes.;; Mais une chose est certaine cela ne nous empêche pas de donner de l »amour à nos enfants, d’être attentionée et d’aimer la vie . bonne soirée catherine

  5. Coucou Alice !
    Rassure-toi, pour tweeter, on n’a pas besoin d’oreille 😉 juste de doigts (et accessoirement d’un cerveau, quoi que…). Et on ne peut pas dire que ta mère a des moufles aux mains, hein, vu la rapidité de tweetage et le nombre de conversations simultanées ;D !
    Des bises,
    Sandrine

      • C’était un peu d’humour bien sûr ! Ca doit être difficile à vivre, on ne peut pas s’en rendre compte. Et il a dû lui falloir bien du courage dans bon nombre de situations, à ta maman. Je suis contente pour toi que tu n’aies pas ce handicap !

  6. Et bah on la kiffe quand même ta mère, on s’en bat les steaks (tu manges des steaks Alice?) de son appareil, même qu’il se voit pas du tout, et que parfois moi aussi je comprend rien a c’que les gens y’m’disent ici y causent bizarre a mettre des « ch » partout, enfin bref c pas grave, ta mère elle dechire CEST UNE MAMAN QUI DECHIRE et c’est ça le plus important. Voilà c’que’j’dis

  7. Ma maman a moi aussi a un handicap (elle ne voit pas d’un oeil et très peu de l’autre) et je crois que ça m’a beaucoup enrichi 😉 Elle m’a appris le courage, l’empathie, entre autres 😉 Et elle aussi a droit au réflexions à la noix (pas de gros mots devant les enfants 😉 ). Et je tarterais volontiers les gens 😮
    Bref ❤ pour ce billet

  8. Ta maman a un « handicap » qui fait aussi ce qu’elle est aujourd’hui et qui a du aussi forger son caractère . Aussi difficile que cela a dû être (et doit encore être), ta maman reste une personne qui j’en suis sûre est formidable.
    Et Alice, je crois qu’il n’y a de nombreuses personnes non « handicapées » physiquement mais qui sont très loin d’être parfaites (ou handicapés des sentiments !)
    (j’ai une des mes collaboratrices qui est appareillé d’un coté, et j’ai appris à lui parler du « bon » coté et à faire complètement abstraction)

    • Les handicapés des sentiments ce sont peut être les plus malheureux !!!
      Et tu as raison ce qui ne tue pas rend plus fort comme dirait le célèbre dicton chinois ou brésilien je sais plus 😉

  9. Si elle n’est pas la perfection, ne t’inquiètes pas Alice, ta maman s’en approche, comme toute maman qui lui ressemble :-).
    J’aime bien vos petites oreilles à toutes les deux.
    Je déplore la cruauté des enfants entre eux, même si tous petits ils apprennent et ne comprennent peut être pas encore le côté blessant et méchant de leur propos.
    Apprendre certaines valeurs est important dès le plus jeune âge.

  10. Ma petite Alice je suis sûre que ta maman est quand même pour toi la plus parfaite et c’est tout ce qui importe. Moi je suis une maman myope comme une taupe, c’est là mon moindre défaut 😉 et puis ptêtre qu’en faite elle est parfaite ELLE et que c’est juste son oreille qui ne l’est pas ?

  11. Il ne fait pas bon avoir un handicap quand on est enfant… N’empêche que c’est sûrement pour ça aussi que ta maman est aussi empathique. Ouaip, elle est parfaite 😉

    Et puis, tu sais, moi je n’ai jamais pu manger comme tout le monde, genre les gâteaux d’anniversaire quand j’étais petit. La maman le découpait, donnait une part à chacun et en passant devant moi, elle disait un truc comme « ah non pas toi, c’est vrai ». Ce genre de mamans-là ne ressemblait certainement pas à la tienne (voir plus haut !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s