Ce lieu, sa terre et ses racines

Préambule / NDL : pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Alice et j’ai 23 mois (oui je sais c’est impressionnant d’écrire si bien à cet âge ! Je suis surdouée, j’ai un QI de 2,3)

Salut la compagnie,

Il y a quelques temps, je vous ai fait un super photo reportage de ma semaine de vacances à Noirmoutier. J’espère que vous avez un peu bavé dessus parce que Noirmoutier c’est une île, un peu comme la Martinique tu vois ?

Bon, le sable blanc en moins c’est vrai, et la mer turquoise en moins aussi, et la chaleur toute l’année… Ha et encore tu peux zapper les bons cocktails de fruits venant tout juste de tomber de l’arbre, MAIS tu peux te faire un délicieux cocktail de fruit (de mer)

Bon en gros ça n’a rien à voir mais c’est quand même vachement bien Noirmoutier ! J’y vais depuis toujours, comme ma maman. La première fois qu’elle y est allée elle avait 3 mois, c’était une naine !

Et même que CONFIDENCE, elle a été conçue là-bas. Bon OK j’y étais pas et elle non plus, mais c’est ma grand-mère Cathy qui m’a raconté ça. Hannnnnnnnnnnnnn c’est peut-être un signe ! Peut-être que les parents vont concevoir mon tit frère là-bas ! Va falloir attendre aout ! C’est que ça commence à faire long tout ça, je l’avais quand même commandé à Noel dernier ce tit frère ! Le père noël c’est rien qu’un flanby

Et depuis ses 3 mois, tous les étés, année après année, elle y est retournée

Elle y a rencontré des amis qu’elle voit toujours, les amis les vrais, ceux sur qui on peut compter H24, qui ont maintenant des enfants et avec lesquels il est prévu de me marier (OBSOLETE les mariages arrangés ! INTERDIT la polygamie)

Elle y a rencontré son premier amour, qu’elle garde dans son cœur encore quelque part aujourd’hui (je parle d’un petit bisou chaste OF COURSE sur la joue)

Elle y a rencontré sa première beuverie (de lait EVIDEMMENT), et le mal de crâne du lendemain dû à la surconsommation de lactose

Ses premières bêtises même si elle me dit qu’elle en a fait très peu (HUM HUM je la crois pas)

Son premier souvenir d’enfant, ses premiers pas vers l’indépendance, ses premières sorties en boîtes, ses premiers 400 coups…

Ses premiers beaucoup de chose…

Les étés à Noirmoutier étaient pour elle une parenthèse enchantée à l’année scolaire longue et difficile, enfin l’occasion de sortir de son isolement et de son mal être (petite fille mal dans sa peau qu’elle était), les retrouvailles avec sa « terre » et ses vrais amis, une plénitude de bonheur mêlée à une sensation de liberté

Chaque été était pour elle un ressourcement, un retour aux valeurs, comme si elle puisait des forces de cette terre

Noirmoutier c’est SA terre, un attachement profond qui prend ses racines dans toute la richesse des souvenirs qu’elle en a

13610589-arbre-avec-des-racines-et-le-feuillage-dense

Noirmoutier elle s’y ait construite…

Et vous, vous avez un attachement particulier à un lieu, une maison ?

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

20 réflexions sur “Ce lieu, sa terre et ses racines

  1. Oh bah tu me files des frissons petite Alice ^^, je ne parlerai pas d’attachement pour mon côté, même si je viens de la Picardie, c’est ma terre, mais je ne l’aime pas forcément ;).
    Par contre, le sud, les pyrénées, l’ariège plus précisément, j’y ai passé toute mon enfance, chaque été <3, là bas j'y ai beaucoup de souvenirs comme ta Maman, un magnifique endroit qui me file autant de frissons que ton magnifique texte.
    Des bisous à toi et à ta maman
    Ps : et ne t'inquiètes pas, ton p'tit frère arrivera plus vite que tu ne le crois 😉

  2. Coucou Alice ! Alors moi mon endroit à moi, c’était chez ma grand-mère en bretagne. Il y avait la mer, le soleil, le sable (pas très fin). Et surtout ma mémé elle nous laissait déjeuner devant les dessins animés, elle nous donnait des kinders, faisait des crêpes, du pain perdu, de la vraie nourriture quoi.
    C’était aussi là que toute la famille se retrouvait pour fêter Noël.
    Enfin voilà, ma mémé elle est pu avec nous, et ils ont dû vendre la maison. Je n’ose plus passer devant quand je suis dans le secteur, trop de souvenirs remonteraient.
    Je ne connais pas Noirmoutier mais si ça ressemble à la Martinique, ça me donne envie d’y aller.

  3. Oh oui, je suis née à Paris et j’aime cette ville viscéralement malgré ses défauts et son métro qui pue. Je suis une gosse du bitume qui ne cesse jamais de découvrir des richesses cachées, dans les petites rues moins connues du marais, les galeries d’art d’Odéon, les maisons de charme de la butte montmartre, les recoins du 2ème peu connu des touristes. J’ai grandi là, j’ai vu des gens arriver, d’autres partir, d’autres faire des allers-retours, il en est que j’ai croisés une fois, deux fois, 200 fois. Et tant que je pourrai voir un coucher de soleil sur le pont de la Tournelle, cette ville sera toujours la mienne.

    • Hannnnn mais tu es prête pour faire un guide touristique des lieux méconnus de Paris 🙂
      Ma maman et moi aussi on est née à paris et elle a jamais habité ailleurs quae dans la capitale, pourtant son coeur est à Noirmoutier (le mien est à mon papa)

      • Oui, je pourrais, mais ils ne seraient plus méconnus ;-). J’aime les partager aux gens auxquels je tiens ces lieux. Mais je suis sûre que j’aurais adoré Noirmoutiers si j’y avais été tous les ans.

  4. Coucou,
    Ton texte me remue, ça m’a rappelé mes propres souvenirs d’enfance (même un peu plus, la trentaine) ! Ma terre est une terre de cœur. C’ est une île aussi, je n’y ai pas de racine mais ma meilleure amie y vit. Même si on ne se voit plus très souvent maintenant elle est la personne que je revois comme si nous ne nous étions jamais quittées. Je comprends ce havre de paix, qui permet de se construire autrement et de belle façon :).
    Bisous
    Sandrine

  5. Ah j’aurai pu écrire quasi mot pour mot le même texte en changeant le lieu !

    Mon lieu a moins de charme (le cap d’Agde) mais me rappelle tout autant de souvenir. J’y ai été la première fois a 2mois, ma grande a 2 mois également et ma petite a 4 mois.
    Et quand j’arrive la bas, j’ai une bouffée d’oxygène !

    En soi je ne trouve pas que l’endroit soit beau et il a même bien changé mais c’est mon deuxième chez moi et j’y ai de très nombreux souvenirs ❤
    J'y serai dans dans quelques semaines et je laisserai ma grande quelques jours avec ses grands parents là-bas !

    Bises et vivement août pour faire le petit frère (vous pouvez vous entrainer avant !!)

  6. Très joli 🙂 Mon lieu à moi c’est La Rochelle et l’île de ré. L’océan aussi 🙂 Rien que de voir des images à la télé mon estomac se noue tellement ça me manque d’être là bas, tellement j’ai l’impression d’appartenir à ces lieux. Un jour j’irai découvrir Noirmoutier 😉

  7. Mon endroit à moi, c’est ma Bretagne, mes vieilles pierres, mon océan… Il me suffit d’entendre « Bretagne » pour frissonner… Et trop longtemps sans y reposer le pied, j’ai l’impression d’étouffer… Alors, je comprends tellement cet attachement 😉 Des bisous Alice !

  8. Rho c’est chou, j’espère que tu t’éclateras en août !
    Perso, j’ai un attachement sans bornes pour un lieu que j’ai découvert tard mais que j’ai l’impression d’avoir en moi depuis toujours : Rocamadour dans le Lot. Si je perdais tout, j’irai là-bas.
    (Et tu es la bienvenue !)
    Gros bisous

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s