L’année liturgique expliquée par mon père – la Toussaint

Préambule / NDL : pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Alice et j’ai 28 mois (oui je sais c’est impressionnant d’écrire si bien à cet âge ! Je suis surdouée, j’ai un QI de 2,3)

Salut la compagnie,

HOP HOP HOP je rattrape mon retard et continue l’année liturgique expliquée par mon père. Savourez bien car ce sont les derniers billets sur le sujet. Et oui, toutes les bonnes choses ont une fin et cette histoire en a une aussi. Si si je vous JURE, on dirait pas comme ça tellement y’a de rebondissements

Le 1er novembre, c’est la Toussaint, c’est la suite de la grande aventure de Grand Jésus, celle que papa me raconte au compte-goutte depuis décembre : AdamBrenda et BrandonRiri Fifi et Louloules bébés que l’on fait sauterle mardi où l’ont fait la tournée des chocolatiersle régime draconien de 40 jours avec une exception sur un jourle retour au pays du magicien Grand Jésussa blague du meilleur gout quand il a fait croire qu’il était mortsa monté au ciel en ascenseur, la loupiote qu’il nous a mis au-dessus de la tête, son complexe d’Oedipe

9782753015753_1_75 » Previously in l’année liturgique expliquée par mon père : le jour de l’ascension, Grand Jésus est monté au ciel en ascenseur, puis le jour de l’assomption, il a fait venir à côté de lui sa môman Brenda qui lui manquait horriblement.

Mais après elle, beaucoup d’autres sont venus. Parce qu’a la fin de ta vie terrestre, si tu as été très très sage, tu as le droit de commencer ta deuxième vie au ciel à côté de Grand Jésus, ta vie céleste

Et comme Grand Jésus c’est un sacré fêtard, quand il y eut assez de monde dans le ciel, il organisa tous les jours une petite sauterie pour un de ses amis. Au final c’était à chaque jour la fête d’une personne

Sauf qu’a un moment, il y avait tellement de monde la haut que y’avait pas assez de jour dans l’année pour faire une sauterie pour chacun…

Alors Grand Jésus, malin qu’il était (et surtout qu’il avait pas envie de se prendre la fontanelle), il décida de faire la fête de tout le monde un même jour de l’année. Comme ça HOP on règle la pénurie et ça fait pas de jaloux

Petit aparté : Gand Jésus il a voulu se la péter et parler en verlant ! Genre il dit la Toussaint au lieu de la Saint Tous pfffff. Le faux djeunes quoi

Vous voyez que la Toussaint n’est pas une fête triste. Au contraire, c’est la fête de tout le monde. La GIGA surprise party de l’année, AVANT ton anniversaire. Ça déconne pas du tout quoi nom d’une p’tite bonne femme !

Faut pas confondre avec le 2 novembre qui est le jour des défunts. C’est le jour des gens qui ont fini leur vie terrestre mais qui n’ont pas eu la chance de commencer leur vie céleste parce qu’ils n’ont pas été assez sages. Et CA c’est triste.

Petit aparté : ce jour là tu vas dans un parc tout gris avec de la pierre partout où y’a même pas de toboggan ou de manège ! C’est d’un triste. Et pour égayer un chouille l’ambiance on dépose des fleurs un peu partout dans le parc

Bref le 2 novembre c’est un peu le deuxième effet kiss cool de la veille : tu passes une journée a faire la fête avec tous les saints et PAF le lendemain tu tires une gueule d’enterrement. Faut suivre émotionnellement quoi !

Je vous fais des bises
Alice

* * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *          * * * * *

Si tu as raté les épisodes précédents :
L’année liturgique expliquée par mon père – l’Avent
L’année liturgique expliquée par mon père – Noel
L’année liturgique expliquée par mon père – les mages
L’année liturgique expliquée par mon père – la chandeleur
L’année liturgique expliquée par mon père – le Mardi Gras
L’année liturgique expliquée par mon père – le Carême
L’année liturgique expliquée par mon père – l’annonciation
L’année liturgique expliquée par mon père – la semaine Sainte
L’année liturgique expliquée par mon père – Pâque
L’année liturgique expliquée par mon père – L’ascension
L’année liturgique expliquée par mon père – La Pentecôte
L’année liturgique expliquée par mon père – L’assomption

Publicités

10 réflexions sur “L’année liturgique expliquée par mon père – la Toussaint

  1. j’te kiffe Alice ! et merci de me rappeler les bases de l’année liturgique, je suis rouillée 🙂
    embrasse bien ta maman pour moi et dis lui que j’ai hâte qu’on se prenne un café ensemble !
    love love
    tata Clem (et future marraine de ton ptit frère batmoon :))

  2. Coucou Alice!
    Alors c’est vrai qu ils sont pas fins ces parcs en France mais si tu vas en Allemagne, les cimetières (c’est le nom de ces parcs) sont très boisés et les gens s’y baladent avec leurs mômes qui déboulent en drai sienne dans les allées comme dans un parc ordinaire et sans forcément avoir de fleurs à y déposer. Dommage que l’année liturgique se termine bientot, on rigolait bien…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s