L’aimera-t-elle autant qu’elle m’aime ?

Préambule / NDL : pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Alice et j’ai 28 mois (oui je sais c’est impressionnant d’écrire si bien à cet âge ! Je suis surdouée, j’ai un QI de 2,3)

Salut la compagnie,

Ce we je me suis prise d’une grosse angoisse. Elle vient en partie de ma mère qui a la même et qui me l’a transmise… Non parce que je vous le dis les gars : y’a rien de plus contagieux que l’angoisse nom d’une p’tite bonne femme, même pas la gastro…

Mon petit frère arrive dans un peu plus de deux mois maintenant et je commence a réaliser qu’il va prendre de la place dans mon espace vital, dans mon espace sonore mais aussi dans ma vie et peut-être, si je l’aime bien, dans mon cœur

Je crois qu’il reste encore un peu de place pour lui dans mon cœur mais vraiment pas beaucoup. Faut dire que les parents, mon ‘tit chat et mes trois doudous en prennent déjà une grande partie ! Mais bon il sera tout petit en venant au monde, il prendra pas beaucoup de place contrairement aux parents aussi grands en longueur qu’en largeur !

Mais qu’est ce qu’il va se passer pour le cœur de maman ?

willow-tree-quietly-

Non parce que j’entend partout que l’amour des parents pour leurs enfants est inconditionnel et sans limite. Mais ma maman elle m’aime déjà TELLEMENT que je ne suis pas sûre qu’il reste assez de place dans son cœur pour un deuxième enfant

Elle me le dit sans cesse qu’elle m’aime à la folie, plus que tout, a l’infini, plus qu’elle même. Ce sont ses propres mots j’invente rien, biberon de bois, biberon de fer, si j’mens, j’vais au coin. Et elle même doute de sa capacité à aimer un autre enfant, je l’entend en parler aux autres mamans

Et la réponse des autres mamans est toujours invariablement la même : BIEN SUR qu’un amour aussi pur et grand re-naît sans problème et instantanément

J’ai vachement de mal à les croire mais parait que c’est fastoche et que ça se fait tout seul. Parait que tu peux toujours tirer les bords d’un cœur et rajouter des morceaux d’amour dedans.

Alors y’a plus qu’à leur faire confiance et à attendre de voir que OUI, elle l’aimera autant qu’elle m’aime

Vous avez déjà eu cette angoisse vous ?

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

18 réflexions sur “L’aimera-t-elle autant qu’elle m’aime ?

  1. Très grosse angoisse ici. Quelque part dû au fait que je revis ma propre position de 2ème dans la fratrie, avec une relation fusionnelle entre mon frère aîné et ma mère. Je dirais plutôt que l’amour se construit et qu’il faut faire attention de ne laisser personne au bord du chemin. Et surtout pas le petit frère quand la grande sœur est accaparante et que lui ne dit rien !!
    Maeline avait d’ailleurs écrit un très beau billet à ce sujet (qui m’avait bien remuée avec les hormones de grossesse) que tu peux conseiller à ta maman !
    C’est un equilibre à trouver à 4 ! Mais qu’il est merveilleux ❤
    Ça aidera ta maman, tu crois ?
    Des bisous
    Sandrine

  2. le jour de mon anniversaire, mes parents m’ont emmenée dans un magasin de jouets pour m’acheter des cadeaux. ma soeur n’ayant que trois mois, ils ont décidé de ne pas l’emmener, mais sans me le dire : quelle n’a pas été ma panique quand nous sommes partis en voiture et que j’ai constaté que ma soeur n’était pas dans son siège auto ! et surtout que les parents faisaient comme si de rien était ! comme si j’étais la seule à y faire attention !
    Voici ma théorie : je pense que ta maman va devoir s’habituer à ton petit frère, après tout elle ne le connais pas encore aussi bien que toi qui vit tous les jours avec elle depuis plus de deux ans. Elle ne l’aimera pas moins, mais d’une tout autre façon. La mienne m’aimait par exemple d’une façon assez envahissante : personne n’avait le droit de me toucher, elle vérifiait si je respirais toutes les trois secondes… alors qu’elle est capable d’aller faire des courses sans ma soeur !
    Il me semble que ta maman (comme toi comme moi et comme la mienne) est une GRANDE soeur, et peut-être que son angoisse montre juste qu’au fond, il est impensable pour nous qu’un deuxième puisse être autant aimé que nous le sommes ;).
    Allez, courage Alice, parce que tu n’es pas au bout de tes peines concernant les angoisses maternelles !

    • Merci pour cette anecdote Rebecca.
      Oui tu as raison, nouvel enfant, différent, apprendre a le connaitre,a vivre à 4 !
      C’est dur d’être une enfant (et alors un parent j’imagine même pas !)
      Des bisous

  3. Je crois que tout parents et futur grande sœur passe par cet question ma Zoé attendais son petit frère avec impatience alors que moi enceinte je me disais fini les moments entre filles rien qu’à nous amoureuse comme on l’était a faire plein plein de chose juste elle et moi ça ma fais très très peur puis quand bébé zack est né moi je l’aimais a la folie je ne comprenais même pas comment j’avais pu vivre tout ce temps sans lui alors que Zoé elle étais beaucoup moins contente pour le coup maintenant notre vie a nous elle est bien des moments pour Zoé des moments pour zack et des gros câlin collectif le matin devant tchoupi le pingouin ( oui oui jte jure c’est un pingouin aussi sur que le père noel existe )

  4. coucou

    J’ai tellement cette angoisse ou celle de moins aimer Andrea que ca m’empêche d’envisager un deuxième enfant! C’est indescriptible comme peur et imposible pour l’instant de me raisonner et pourtant je sais qu’à trop attendre un jour il sera trop tArd.

    Bisous

    • Toutes les peurs sont irrationnelles et difficiles a raisonner ! Mais bon tout le monde dit que l’amour est extensible donc je décide de les croire et me lance dans l’aventure de future grande soeur (à hautes responsabilités)

  5. c’est drôle je me suis JAMAIS posée cette question! peut être est ce dû au fait que je suis l’ainée de 5 et que j’ai bien vu chez mes parents que l’amour se multiplie de manière naturelle 😉 en revanche ce sera différent c’est sur mais ce sera tout aussi magique et indescriptible: ceci est une promesse ❤

  6. Je crois que l’on se pose toutes ces questions là lorsqu’un numéro 2 arrive. Le sentiment de plénitude est déjà tellement fort avec le premier, est ce qu’il y aura de la place pour un second ? Crois moi, ils savent bien faire leur place tout seul 😉

    On les aime autant, mais différemment, mais autant quand même. C’est simpliste et cliché, mais tu verras qu’au fond tout se fera naturellement. Dis à ta maman de profiter à fond de ces derniers moments en duo avant l’arrivée du p’tit frère, sans s’angoisser, tout ira bien 😉 Gros bisous !

  7. Coucou Alice, c’est vrai, ça parait difficile à croire. Mais en fait c’est comme un tour de magie, tu vois. Ma maman à moi, elle a multiplié son amour par 3. Parait qu’elle avait du mal à y croire elle aussi, mais qu’elle se l’ai prit en pleine figure. Parait ! Elle m’a expliqué que le cœur d’une maman c’est comme une fontaine où l’eau coule en continue, sauf que là c’est l’amour qui coule sans s’arrêter. En tout cas c’est vrai, elle m’aime autant que les frères et sœurs !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s