Voilà l’école

Préambule / NDL ::pour ceux qui ne me connaissent pas, je m’appelle Alice et j’ai 3 ans (oui je sais c’est impressionnant d’écrire si bien à cet âge ! Je suis surdouée, j’ai un QI de 2,3)

Salut la compagnie,

Après une longue pause de plusieurs mois due à un excès de vacances, du lui-même a un excès de congés maternité pour maman, je suis de retour pour LA grande rentrée

Dans LA grande rentrée, il y a plusieurs petites rentrées en fait
* La rentrée du blog, avec toujours de l’humour dedans
* La rentrée de Paul chez la nounou
* La rentrée de Maman qui retourne au bureau après une pause de 9 mois
* Et surtout MA rentrée à l’école maternelle

Source : unionrepublicaine.fr/

Source : unionrepublicaine.fr/

Et ouai ! Je deviens une élève et apparemment j’en prends pour 20 ans

CHOUETTE, HAPPY, JOIE !

20 ans de salles de classe ressemblant à une salle de jeux géante… 20 ans d’adultes qui ne font que s’occuper de moi pour faire pipi, manger et m’habiller… 20 ans de cantine où je peux faire des batailles de purée… 20 ans de dortoir où au lieu de dormir je m’adonnerai à des batailles de polochon… 20 ans de cours de récréation avec des portiques, des vélos, des marelles…

Franchement quel adulte ne rêverait pas de retourner à l’école dans ces conditions hein nom d’une p’tite bonne femme

Pourtant quand je suis arrivée devant l’école toute fringante et le cœur léger, j’ai eu un mouvement de recul en voyant enfants et parents en larme !

Mais où est-ce que mes parents m’emmenaient ! A l’abattoir ? Si j’avais su j’aurais pas venue, et surtout j’aurais écrit mes dernières volontés
« Je lègue mes jouets et ce blog à mon frère Paul, le reste (c’est à dire rien) revient à mes parents »

Au final rien de tout ça. Pas d’enfants mis en charpie. C’est juste que pour certains la séparation n’est pas facile. Et entre nous, je crois surtout que ce sont les parents qui pleurent et que les enfants font de même par mimétisme ou pour leur faire plaisir !

« Ho oui papa maman, moi aussi je suis triste de te quitter et de commencer ma petite vie sociale »

Mais au fond d’eux les enfants se disent

« Allez salut, barre toi et laisse moi avec mes potes please ! Tu me colles la honte la avec tes chouineries »

Mon frère et moi on s’est donc coordonné pour monter un plan FAKE
* Paul a simulé un refus de purée, mais il en a quand même mangé les 2/3 histoire de pas mourir de faim, faut pas déconner non plus
* Moi j’ai fait semblant de pas vouloir aller à l’école en faisant un rapide sketch sur « Nan pas les chaussures bleues, les rouges »

Voila, ça leur a fait plaisir de croire que nous aussi on vivait un peu mal la séparation

Rhaaaaa, les parents, ces petits êtres fragiles

Je vous fais des bises
Alice

Publicités

6 réflexions sur “Voilà l’école

  1. Je suis moins optimiste que toi sur l’école : à la maison, j’avais 4 esclaves rien que pour moi et à l’école, elles ne sont que 2 pour 30. J’y perds drôlement au change ! Bises. Grenouillons.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s